Non connecté. (Connexion)
  • Le matériau argileux est étudié en tant que matière naturelle destinée à subir des transformations physiques et physico-chimiques accompagnant la procédure d’élaboration d’un produit céramique de haute valeur ajoutée. Les caractéristiques principale de ce géomatériau proviennent du fait qu’il est constitué de feuillets élémentaires qui s’empilent, s’agrègent, se désagrègent selon les conditions du milieu environnant. Cet arrangement induit des interfaces réactives internes, différentes des surfaces externes, et des espaces confinés qui sont de véritables nanoréacteurs. Les propriétés qui y ont découlent font de l’argile un matériaux de futur.